Sélectionner une page

Nouvelle Ecole de Neirivue, Haut-Intyamon, Fribourg

Concours 2019, 2ème tour

Maitre d’Ouvrage

Association des communes du Haut-Intyamon

Equipe pluridisciplinaire de mandataires

Diserens Architectes, Lausanne
MG Associés Paysagistes, Vuissens

 

Descriptif

Le projet PETA BOLOCHE propose de mettre en relation la future école avec la vie publique de Neirivue. Il s’agira de créer un continuum d’espaces, de rencontres, de partage, de jeux, de préaux et de belvédère initiant une relation nouvelle entre l’écolier et l’espace public regagné.

Au sol, le traitement est uniformisé. Une surface « en dur » accueille les activités nécessitant un revêtement stable et des surfaces « en gravier compacté » forment une succession de sous-espaces, laissant une grande liberté d’attribution aux usagers. La place de jeu est volontairement séparée de l’espace de récréation par un talus, support d’activités ludiques. Celle-ci s’inscrit dans le prolongement du préau couvert des classes enfantines et amorce une transition paysagère douce vers les champs.

Dans la continuité des vergers historiques qualifiant les arrières-jardins de la rue l’Intyamon, le verger existant est complété et valorisé. Des essences fruitières anciennes sont replantées et étendues jusqu’en limite de parcelle. Le verger et sa prairie délimitent ainsi l’agrégat villageois et articulent l’école avec la salle de sport et l’auberge du Lion d’Or.

Quelques fruitiers ornementaux et des feuillus indigènes filtrent les vues avec le voisinage et l’église. Trois larges banquettes en béton et bois délimitent l’espace minéral et offrent une série d’assises au contact des arbres.  

Une frange plantée d’une haie vive filtre la vue depuis le préau vers le cimetière. Elle est plantée d’arbustes à baies comestibles et prolonge l’aire de jardinage initiée par le jardin potager plus au nord.

Pour assurer la sécurité et la qualité piétonne, le projet garantit un trottoir large et continue entre le passage Arc-en-ciel et l’école. À l’intersection entre la rue de l’Intyamon et la route du Crédzillon, le trottoir s’élargit et traverse l’espace-rue. Il priorise le piéton et dégage une placette, repère identitaire et social pour les écoliers. Le cheminement est animé par des ponctuations d’interventions construites de petites dimensions égrainées sur l’ensemble du parcours piéton. 

Les places du village sont ceinturées par des limites existantes (talus, clôtures, bâtiments).

Pour compléter ce dispositif, le projet s’implante dans le prolongement du muret de l’église. Surmonté d’un socle et protégé d’un couvert, il se raccorde en marquant un seuil sur les aménagements extérieurs.

Contenu dans une forme simple et compacte, l’école  est orientée dans un axe Est-Ouest afin d’organiser de grandes façades sur les côtés Sud et Nord en relation avec le grand paysage. Elle délimite le programme fonctionnel du parking en raccordement avec la route du Credzillon hors des espaces de vies extérieurs.

Le bâtiment profite de l’inclinaison du terrain pour s’organiser en demi-niveaux sur les grands côtés.

L’escalier est pensé comme l’organe principal du bâtiment. Disposé en gradins successifs au centre du système, il dessert transversalement les demi-étages distribués en coursives. Le vide progressif du dispositif est généreusement baigné de lumière par un éclairage zénithal. Ce lieu, aux vues multiples, devient un espace de rencontre et d’échanges privilégiés pour les écoliers.

Formé d’un noyau statique en béton, il abrite également les fonctions humides et techniques du bâtiment.

Les salles de classe sont aménagées avec un sas d’entrée permettant une dilatation des espaces de circulation devant la porte. Les vestiaires des classes primaires sont intégrés à la surface de la classe et apportent une transition entre l’espace de circulation commun et l’espace d’enseignement. Les salles enfantines sont disposées au rez-de-chaussée pour faciliter les déplacements vers l’extérieur. L’accueil extra-scolaire complète le dispositif du rez afin de participer à la vie de l’école sur le temps libre.

L’extension de l’école est prévue en ajout contre la façade ouest du bâtiment depuis le rez supérieur. Elle ne présente pas de modification sur le fonctionnement des aménagements extérieurs ni des circulations intérieures du bâtiment et prolonge les lignes de toiture du bâtiment sur la façade Sud.

Crédits images
Benjamin Nicaud